Approche incitante
Jeune fou
Lumière obscurcie
Ebranlé
La bulle
La marionnette
Le cadeau
Défait le noeud
Hommage à Louise
Approche incitante
Le grand va le petit vient
PRECEDENT
SUIVANT
Sous un voile épais d'impatience, le merle défait le noeud d'incertitude. Sa persévérance est sans faille.
La solitude se fait irritante. Lache son manteau noir. Elle poursuit les amies discrètes, toujours disponibles.
La crachoteuse
Petit merle beige au bec pointu, tu délites nos lambeaux de tourments. Papillonnant autours de la belle crachoteuse, tu dilues le passé. Pour s'en délier il faut s'accomplir.
La marionnette
Une marionnette de fils de fer. Une gargouille titille la danse des doigts. L'ami libère les noeuds de l'âme. ailes brisées ... une fois de plus il faut partir...
La bulle
Mon sommeil ... à l'envers. J'ai rêvé que j'étais enfermée dans une bulle ... Pour m'en sortir, il fallait la piquer ... et me blesser... Un jour, elle s'égara, s'éclipsa. Elle avait percé le secret ...
Narcisse
Le crachoteur a horreur du vide. Il contemple sa propre image. Déteste les tête à tête solitaires. L'oiseau blanc s'interpose doucement, peuplant sa cohorte d'illusions.
La crachoteuse
Ebranlé
Narcisse
Défait le noeud
La solitude
Ses lèvres étaient ouvertes pour le cri. L'ébranlé traverse le ciel tout noir. Cours avec tes amis yin et yang et délie les noeuds . Oublie les mots usés.
Hommage à Louise
Lumière obscurcie
Le grand va le petit vient
La pose
La pose
Elle se fait discrète la pie noire, à nos conversations elle prend part.
C'est le voyage au bout du jour . Chien songeur, oiseau inquisiteur, ombres envahissantes querellent à la nuit noire la voûte blanche de l'aurore.
Maitre dominateur, impérieux. Pie voleuse de fil de chapeau . Il ne l'entend point de cette oreille et lui jette un regard non complice.
A jouer les dentelières dans mes couettes, nous formons une belle équipe. Bien content que je sois la, accrochée à ma mère . Hommage à Louise Bourgeois.
Jeune fou
Il se fait discret compagnon d'une approche incitante. Simplement guetter l'instant dont le secret embué se fait complice Surtout ne rien dire.
Je te signe
Je te signe
L'amour est fragile ... sur le fil. Le coup de coeur, un entracte, une escale ... L'encre dévide son noir . Le blanc s'efface. Sa virginité sera vécue le temps d'un moment.
Le temps d'un moment
La solitude
Merle ébène nous signe de son bec pointu. Se fond dans le bonnet d'une soudaine absence. Il guette le regard dont il se fait complice.
Le temps d'un moment
L'image créée n'est jamais traumatisante. C'est un conte de jeune fou. Il n'y a que la réalité qui puisse nous heurter. C'est l' aventure curieuse de l'imagination.
cliquez sur la photo pour agrandir
Merles 2017
1999
2001
2003
1997
1993
2002
1995
1998
1991
www.edwinthomasgalerie.be
2016 INSIGNES
2010
2007
2006
2005
2017 Ma maison
2017 Ombres
2017 Merle
2017 Lucioles
2017 Têtes a l'envers
1985
1989
contact: info@catalinadelacroix.be
1987
CONTACT PHOTOSPRESSE
BIBLIOGRAPHIE
CATALINA DELACROIX, Peintre
GALERIE
EXPOS
PAGE D'ACCUEIL
OEUVRES OEUVRES RECENTES OEUVRES 1985-2017 PHOTOS